Les premieres tenues militaires
Les tenues militaires ont commencé à apparaître en Europe au 17ème siècle avec la mise en place d’armées régulières et la nécessité de réaliser des économies d’échelle pour habiller les soldats à moindre coût et efficacement. Des uniformes aux couleurs vives ont contribué à créer de la cohésion et de la reconnaissance sur les champs de bataille recouverts de fumée. Des insignes, des emblèmes et des ceintures ont été ajoutés pour aider à identifier l’allégeance des troupes. Il y avait peu de choses qui distinguent ces premiers uniformes des vêtements civils à l’exception de la couleur. Les couleurs sont finalement devenues associées à des pays – comme le rouge pour la Grande-Bretagne.

Au fil du temps, des variations dans les couleurs, le choix du tissu, la coupe des manteaux et des pantalons, les insignes indiquant le rang, le design des insignes, les épaulettes, le nombre de boutons, etc. Des éléments constants ont émergé – boutons de laiton et cuir, poches boutonnées pratiques, et l’utilisation d’insignes, d’une tresse et de garnitures en or pour indiquer le statut.